Première excursion tokyoïte aujourd’hui. Il me reste deux jours pour profiter de mon JR Pass (pour rappel, il s’agit d’un pass réservé aux étrangers qui permet de prendre une grande majorité de trains au Japon pendant une à trois semaines).

Kamakura est une station balnéaire, avec plage et … temples !
Je suis quelque peu “templed up” comme diraient mes amis anglo-saxons (fait d’en avoir un peu marre de visiter des temples), mais je ne vais pas regretter mon excursion.

Arrivé à la gare, je décide de tout faire à pied. Il fait beau, autant en profiter.
En premier lieu, je visite le temple Engaku-ji, un des plus grands complexes zen du pays.

Il est aussi le lieu de sépulture d’Hōjō Tokimune, connu pour avoir dirigé les forces japonaises contre les invasions mongoles du Japon, et pour avoir répandu le bouddhisme Zen parmi la classe guerrière. (Il est aussi le dirigeant du Japon dans Civilization VI !)

La porte principale (sanmon) :

img 1668 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

Un sanctuaire religieux (butsuden) :

img 1672 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Et de nombreux autres bâtiments joliment ornementés :

img 1684 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1682 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1678 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Visiter ces temples, en plein milieu de la verdure, confère un aspect véritablement zen à la visite, d’autant plus par beau temps.

img 1676 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1683 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1674 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis


Deuxième visite de la journée : Kenchō-ji.

Dès l’arrivée, je suis enivré par les odeurs d’encens qui me parviennent aux narines.

Même sentiment que dans le temple précédent. Une balade agréable et colorée, propice à la méditation.

Organisation similaire, un sanmon magnifique à l’entrée :

img 1687 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis
Le puits d’encens à l’origine de mon enivrement :

img 1689 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Qui plus est marqué du symbole de la triforce !

L’intérieur du butsuden :

img 1690 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Un Chinese Juniper impressionnant (son nom japonais : Ibuki, de la famille des cyprès), symbole des temples Zen. La bête a 760 ans tout de même, et atteint 13 mètres :

img 1693 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Et l’intérieur d’un hattō (Dharma Hall, lieu où les moines seniors viennent prier). Dans la salle, décorée de couleurs chatoyantes, je lève la tête pour admirer au plafond une belle peinture de dragon :

img 1703 1 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis
img 1705 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

Des couleurs dignes d’une pub Sony …

img 1696 1024x1024 Kamakura : temples, mer et sushis
Idée de tatouage ? Hum non, il a décidément l’air bigleux ce dragon quand on le regarde à l’endroit …

Vous aussi, vous avez tourné la tête à 180° ?

 

Enfin, des portes chinoises (karamon) splendides :

img 1697 1 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis
img 1702 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis


Je termine ma promenade spirituelle par le sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu.

Encore une balade agréable et fleurie :

img 1709 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1714 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1722 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1723 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1711 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1713 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Un couple stylé à Kamakura

img 1709 Kamakura : temples, mer et sushisimg 1720 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1718 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushisJe me demande tristement combien de temps ce téléphone resterait à cette place en France … ?

Partout, des porte-bonheur qui permettent aux porteurs de bénéficier qui d’une protection contre les accidents de la route, qui d’une bonne fortune aux examens, qui d’une fertilité retrouvée.

Je pense à une ambiance bien différente des pagodes birmanes, mais tout aussi agréable et enjouée.


Après avoir acheté des sushis dans un magasin, je me dirige vers la plage de Kamakura. Une bonne petite trotte (je marche 20 kms ce jour là) récompensée par ce repas sur le pouce en face de la mer.

img 1726 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

Je passe quelques heures à arpenter le bord de plage pour terminer cette très belle excursion :

img 1725 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1730 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1739 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis


De retour à Asakusa, je fais un détour par la Kamarimon Gate, presque désertée de ses touristes en cette fin de journée, et par chance illuminée d’une douce lumière de fin de journée :

img 1751 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1753 1024x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1754 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1746 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Ah ces passages piétons diagonaux, je les adore !

img 1748 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1744 1024x768 Kamakura : temples, mer et sushis

img 1758 768x1024 Kamakura : temples, mer et sushis

Et toujours ces plats (et bières !) en plastique bluffants de réalisme dans les devantures … des Sampurus !

De retour à l’hostel, je fais la connaissance d’Indah, une indonésienne en vacances, et nous partons dîner, avec Raffael – un suisse croisé plus tôt dans la semaine – dans le restaurant à sushis à proximité fréquenté quelques jours plus tôt.